Nous

Nous : Patrik - Gaël - Paul



Patrik G Carpentier

Bonjour aux visiteuses et visiteurs de mon petit site :)

Si ça vous intéresse, je m'appelle Patrik G. Carpentier (d'où le PGC que vous voyez souvent sur divers jeux), et je suis actuellement situé dans le Nord de la France (rebaptisé en Hauts de France), pas trop loin de ce beau pays pour exilés fiscaux qu'est la Belgique, pays réputé pour ses chocolats, ses frites et bien d'autres choses, comme un esprit particulièrement ouvert (sauf en ce qui concerne la fameuse querelle linguistique et à qui appartient Bruxelles). Mes cheveux blancs font comprendre assez vite que j'ai dépassé le demi-siècle d’existence, ce qui ne m'empêche pas de vouloir continuer à jouer comme si j'en avais 40 de moins

Je suis fan et collectionneur de jeux de société depuis de nombreuses années. Pour cela, avec Véronique, ma chère et tendre femme, j'écume les braderies et autres endroits pour accumuler, entasser, couvrir de poussière ma collection aux nombreuses boîtes qui prennent plein de place dans mes étagères pour pas grand chose à l'intérieur

Résultat, mon grenier est assez rempli, et certaines armoires aussi. La dernière fois que j'ai déménagé, il y en avait pour beaucoup plus de jeux que tout le reste, mobiliers inclus !

Sur ce site, vous trouverez divers jeux, mais aussi des machins en Flash, des billets et articles, parce que :

  • Je les ai inventé, tout seul comme un grand (© PGC)
  • J'ai fabriqué ça de mes dix doigts +/- agiles
  • Je les aime bien
  • J'en avais envie !

Bonne visite !



Gaël Vacher

A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... A compléter... 



Paul Lequesne

Je m'appelle Paul Lequesne, j'ai 53 berges (en 2013), je vis à Paris, dans le beau quartier de la Goutte d'Or, aussi pittoresque que fatigant. J'exerce le fort peu lucratif métier de traducteur littéraire, plus quelques autres pour boucler les fins de mois.

J'ai redécouvert les jeux à mesure que mes enfants grandissaient.

Enfant, j'avais une grand-mère que j'adorais, farouche adepte de la belote, de la manille et du barbu.

J'aime les jeux de dés que j'avais autrefois en horreur — trop incertain que j'étais, dans un monde incertain — pour la simplicité et la beauté de l'objet.

Je suis allé voir l'expo sur les jeux de l'antiquité au moyen-âge, au musée de Cluny à Paris, et j'y ai connu de vifs moments d'émotion : il y avait là des dés très anciens, des dés romains, cubes de verre, à la forme parfaite, les faces légèrement bombées, mais aussi des dés dodécaèdriques ayant traversé les siècles.

Et puis un extraordinaire Trictrac du XVe siècle, conservé au musée de Florence.

Le jeu que je préfère entre tous, est d'ailleurs sans doute le Trictrac. Je m'étonne que Patrik ne se soit pas penché encore dessus !