Stranded © Spear

Une petit jeu abstrait simple et efficace, doté d'une certaine profondeur.
Un petit goût d'Isola sauce hexagonale

Joueurs : 2
Matériel : un damier hexagonal, 2 pions (rouge et bleu) et des passerelles

Un joueur pose son pion sur l'intersection centrale d'un des côtes de l'hexagone. L'autre joueur pose à son tour son pion sur l'intersection centrale du côté opposé.

Chaque joueur, à son tour de jeu, déplace son pion du nombre d'intersections souhaitées en respectant deux contraintes :

  1. Il doit emprunter des passerelles existantes
  2. Son intersection d'arrivée ne doit pas être sur la même ligne droite et directe (composée d'une à n passerelles) que celle de son adversaire. Si cette ligne droite doit possède un segment vide alors cette interdiction n'est pas valide.

Après le déplacement, le joueur doit retirer la première passerelle emprunté pour parcourir le chemin.

Petit à petit, il y a de moins en moins de possibilités de déplacement.

Perd celui qui ne peut plus se déplacer.

Merci à François Haffner de m'avoir fait découvrir ce jeu peu connu de 1981.

---Ajout du 02/05/13---

Ci-dessous un plateau de jeu pour Stranded.

  • Quand vous cliquez sur une passerelle, vous la brisez.
  • Quand vous cliquez sur une passerelle brisée, vous la reconstituez.
  • Pour déplacer les 2 pions (rouge et bleu) d'un îlot à l'autre, cliquez-glissez-les.
  • Il s'agit qu'un simple plateau de jeu, pas d'un adversaire informatique. Aucun contrôle n'est fait.