Miniwary © PGC

Un tout petit wargame simple et facilement transportable dans sa poche.
Les dés sont utilisés comme pions.
Joueurs : 2
Matériel :
  • 3 dés-pions par joueur
  • 1 dé d’attaque-défense par joueur avec les faces 1-1-1-2-2-3
  • 14 tuiles (4 jaunes + 4 vertes + 6 blanches)
Préparation

Un joueur dispose les 14 tuiles selon la disposition comme l'indique le dessin plus bas. Il essaye de répartir les couleurs de façon symétrique, mais ce n'est pas une obligation. Puis il place les 3 dés rouges en haut et les 3 dés bleus en bas. L'autre joueur choisit la couleur avec laquelle il désire jouer.

Comment jouer

Chaque joueur à son tour de jeu déplace un des ses pions-dés vers une tuile voisine vide ou occupée par un pion adverse. 2 cas sont possibles :
  • Si la tuile est vide, pas de problème, le pion-dé se pose sur la tuile libre
  • Si la tuile est occupée par un pion adverse, il y a combat :
    • Chaque joueur lance son dé d’attaque-défense et y ajoute la force de son pion-dé concerné.
    • Si l'attaquant était sur un tuile jaune, on ajoute 1 point au total de l'attaquant
    • Si l'attaqué est sur une tuile verte, on ajoute 1 point au total de l'attaqué
    • 1er cas : l'attaquant gagne
      • On retire au pion-dé attaqué la différence entre les 2 totaux. Si ce n'est pas possible, le pion-dé perdant est éliminé définitivement. Sinon le pion perdant doit fuir sur une tuile voisine libre. S'il ne le peut pas, il est éliminé.
      • Le pion vainqueur perd un point (exemple : un 4 devient un 3)
      • Le pion-dé vainqueur se pose sur la tuile convoitée
    • 2ème cas : l'attaqué gagne
      • Le pion attaquant reste sur sa tuile initiale
      • On retire au pion-dé attaquant la différence entre les 2 totaux. Si ce n'est pas possible, le pion-dé perdant est éliminé définitivement.
    • 3ème cas : si égalité, chacun reste sur ses positions, mais le pion-dé attaquant perd quand même un point.

Perd celui qui ne peut plus jouer parce qu'il est bloqué ou celui qui n'a plus qu'un seul dé.